Encyclopédie des Fabriques

L’Encyclopédie des Fabriques est un outil de “formation à la recherche” qui s’adresse tout autant au jeune étudiant-e ou doctorant-e qu’au chercheur-e expérimenté en souci de sa formation permanente, sans oublier le farouche autodidacte qui viendra librement brigander dans ces différentes contributions.

L’Encyclopédie des Fabriques aurait pu se nommer l’Encyclopédie des singularités (de recherche). En effet, nous faisons le choix des écritures singulières (et impliquées), à la différence des encyclopédies classiques qui proposent un contenu le plus neutre et le plus fédérateur possible, au risque qu’il soit avant tout aseptisé. Nous faisons donc le choix de la singularité en proposant aux chercheur-euse-s engagés dans les Fabriques ou en amitié avec elles de rédiger des contributions le plus en prise possible avec leurs intérêts de recherche et leurs affinités intellectuelles. Nous pensons que cet effet de singularité, dès lors qu’il se démultiplie, composera un bel ensemble qui pourrait d’ailleurs peut-être nous surprendre par sa cohérence. Dans le cadre des Fabriques, les controverses intellectuelles sont accueillies avec plaisir et intérêt dès lors qu’elles restent bienveillantes, et si un désaccord se fait jour, alors la même question donnera lieu à plusieurs contributions au sein de l’Encyclopédie. Pourquoi devrions-nous trancher artificiellement une discussion alors qu’il est autrement plus fécond de la laisser se développer et se déployer ?

Dans l’Encyclopédie des Fabriques les contributions sont donc signées et il est toujours possible de contacter l’auteur pour avancer en dialogue avec lui.